Flux de travail pour la création d'une vidéo de pitch EIC Accelerator (SME Instrument)

Le EIC Accelerator blended financing (anciennement SME Instrument Phase 2, subvention et capitaux propres) a obtenu un pitch vidéo obligatoire en 2021 et de nombreux candidats ne savent pas à quoi devrait ressembler ou être préparé une telle vidéo. Bien que les modèles de propositions officiels et les lignes directrices du European Innovation Council (EIC) ne répondent pas à cette question, l'article suivant vise à présenter un flux de travail simple qui peut être utilisé par les candidats potentiels, les rédacteurs professionnels ou les cabinets de conseil.

Étant donné que de nombreuses petites et moyennes entreprises (PME) et startups ont une certaine expérience dans la création ou le montage de vidéos grâce aux plateformes de médias sociaux comme YouTube, Facebook ou Twitter, cet article omettra des outils tels que Adobe Spark ou Métier à tisser qui sont utilisés pour simplement enregistrer un orateur au-dessus d’un diaporama.

Cet article se concentrera sur les outils de découpage et d'effets vidéo ainsi que sur un flux de travail simple pour rassembler toutes les parties essentielles de manière efficace. Les logiciels évoqués sont pour la plupart échangeables mais, en raison de leur compatibilité, nous nous concentrons sur Adobe Première Pro, Effets secondaires et Illustrateur.

Remarque : Il existe d'excellents didacticiels sur YouTube pour chacune de ces étapes et l'article suivant vise à donner un aperçu du flux de travail sans détailler les mécanismes exacts du montage vidéo dans Adobe CC.

1. Adobe Première Pro (PP)

Premiere Pro (PP) est utilisé comme principal tableau de bord de création vidéo et outil de découpe. Ici, tout est préparé, rassemblé et sera finalisé pour l'export. Les tâches les plus importantes à accomplir sont :

Remarque : Une version simplifiée de ce logiciel est disponible sous le nom Adobe Rush.

1.1 Importation de la séquence vidéo

Une fois la vidéo enregistrée, elle devra être importée dans PP. Ce qu'il faut considérer, c'est que chaque vidéo peut avoir des résolutions et des fréquences d'images différentes qui apparaîtront différentes dans la chronologie respective.

De la façon dont PP fonctionne, une chronologie est créée avec une fréquence d'images et une résolution définies. La fréquence d'images ou images par seconde (FPS) définit le nombre d'images (ou d'images) présentes dans chaque seconde de séquence vidéo. Les FPS standard sont de 23,976, 24 ou 30. Les deux premiers FPS produisent un flou de mouvement plus naturel tandis que le second (ou un FPS supérieur) apparaîtra plus net pendant le mouvement.

Pour une vidéo EIC Accelerator, utiliser 23.976 ou 24 sera suffisant.

Pour la résolution, la vidéo doit être au moins Full HD, ce qui se traduit par des dimensions de 1920×1080. Si aucun FPS ou résolution n'est spécifié avant l'importation des clips, la séquence s'adaptera automatiquement aux paramètres d'origine du clip une fois glissée dans la timeline.

Il est conseillé de décider déjà du FPS et de la résolution avant le tournage.

1.2 Synchronisation de la vidéo avec l'audio externe (facultatif)

Si la vidéo a été enregistrée séparément de l'audio (c'est-à-dire avec un microphone externe qui n'était pas connecté à la caméra pendant l'enregistrement), alors l'audio doit être adapté à la vidéo en post-production. Ceci est facultatif et n’est pas nécessaire dans les cas où un microphone canon est monté et connecté à la caméra ou si un microphone à condensateur sans fil est utilisé.

Pour synchroniser les clips audio externes avec l'audio intégré de la vidéo, ils doivent être placés dans la même chronologie en PP et les deux peuvent être associés avec la fonction de synchronisation. Cela fonctionne généralement bien mais, surtout pour les clips plus courts, il peut être nécessaire d'ajuster manuellement le positionnement.

Pour cela, il est toujours conseillé d'avoir un point d'orientation dans la vidéo et dans l'audio pour simplifier le matching. Cela peut simplement prendre la forme de applaudissements au début de l'enregistrement afin que le microphone intégré et le microphone externe captent le même son qui peut être utilisé comme point de correspondance en post-production.

Pour finaliser la liaison de l'audio externe avec le clip vidéo, les deux peuvent être liés (et non regroupés) de sorte que tous les découpages et déplacements soient toujours appliqués à l'audio et à la vidéo comme une unité jointe.

1.3 Couper à 3 minutes

L'étape suivante après la préparation de la vidéo et de la chronologie est le découpage à 3 minutes au total, ce qui signifie que toutes les vidéos doivent être coupées à cette durée. C'est aussi l'occasion de déjà planifier où certains clips vidéo peuvent être insérés pour démontrer le produit, mettre en valeur le bureau ou les pièces associées.

Réduire les images est un défi en soi, mais des réflexions sur ce processus peuvent être trouvées ici : Pourquoi un éditeur vidéo EIC Accelerator devrait être un rédacteur de propositions ou un conteur d'histoires

Pour contourner la difficulté de cette étape, il est également possible d'enregistrer seulement exactement 3 minutes de séquence, mais cela pourrait être plus difficile que le processus de découpage lui-même.

1.4 Étalonnage des couleurs des images

Une fois que le métrage a été préparé et découpé, il doit être étalonné en utilisant la couleur Lumetri ou un effet similaire. L'objectif général est de rendre l'éclairage et les ombres bien contrastés et d'avoir une saturation suffisante et des tons chair équilibrés dans la vidéo finale.

Comme il existe de nombreux didacticiels de haute qualité sur l’étalonnage des couleurs, ils ne seront pas détaillés ici.

Note: Adobe Photoshop peut être utilisé pour créer des tables de recherche (LUT) basées sur une capture d'écran vidéo qui peut être directement importée dans Lumetri color à l'intérieur de PP. Les LUT agissent comme un filtre pour les séquences vidéo dans PP, qui peuvent utiliser les avantages des fonctionnalités d'édition d'images natives uniquement de Photoshop.

Remarque 2 : Si plusieurs clips nécessitent un étalonnage des couleurs identique, un « Calque de réglage » peut être placé au-dessus des clips respectifs. L'effet peut ensuite être appliqué uniquement au calque de réglage, ce qui l'appliquera à tous les clips situés en dessous de la timeline.

1.5 Amélioration audio

En fonction de la source audio et des paramètres du microphone, il est généralement conseillé d'effectuer une amélioration de la voix. Il existe une variété de didacticiels et de directives sur YouTube, mais voici des exemples d'améliorations générales :

  • Gain audio: Utilisé pour augmenter le volume et/ou normaliser les crêtes à un certain niveau de dB.
  • Débruiteur: Suppression du bruit de fond (c'est-à-dire le bruit blanc ou le vent).
  • Égaliseur paramétrique: Améliorations vocales majeures possibles avec contrôle de fréquence spécifique.
  • Traitement dynamique: Amélioration générale basée sur un graphique linéaire.

Remarque : Si plusieurs clips nécessitent des améliorations audio identiques, « imbriquer » les clips dans un seul clip peut simplifier l'application du même effet à plusieurs clips.

1.6 Ajout de transitions, d'effets et d'écrans de titre (facultatif)

Des transitions et des effets peuvent être ajoutés dans PP, mais il n'est pas nécessaire d'inclure des effets sophistiqués dans une vidéo de pitch EIC Accelerator. Les recommandations générales seraient les suivantes :

  • Noms et titres des intervenants (peut également être fait en Adobe After Effects)
  • Musique de fond à volume réduit

1.7 Ajout d'images et de clips

PP permet l'ajout simple de logos ou d'images qui peuvent être utiles pour la vidéo de pitch EIC Accelerator. Un bon flux de travail peut être combiné avec Adobe Illustrator (IA) où des graphiques vectoriels et d'autres séquences peuvent être créés.

Néanmoins, des images simples peuvent être glissées sur la timeline et chronométrées en fonction de leur positionnement, taille et opacité souhaitées. Des effets d'animation simples peuvent également être appliqués via des « images clés ».

De plus, il existe une variété d'options pour inclure des séquences d'archives dans la vidéo, ce qui peut être particulièrement utile dans l'introduction où la vision du projet par rapport au problème à résoudre est mise en évidence. Les sources des séquences d’archives sont :

1.8 Ajout d'une composition After Effects pour les effets

After Effects (expliqué ci-dessous) permet l'intégration de sa composition dans PP. De cette façon, tous les effets et clips créés dans AE sont directement visibles dans PP sans qu'il soit nécessaire de mettre à jour chaque fichier. En fait, on peut ouvrir à la fois AE et PP et les co-éditer alors que toutes les modifications AE sont immédiatement affichées dans le projet PP.

Remarque : En AE, la chronologie est appelée « composition » tandis que les chronologies sont appelées « séquence » en PP.

2. Adobe After Effects (AE)

AE est un outil principalement utilisé pour les effets et les animations, tandis que PP est utilisé pour collecter et joindre/couper des clips ainsi que pour appliquer des effets tels que l'étalonnage des couleurs et l'amélioration de la voix. PP et AE partagent certaines fonctionnalités, mais PP est le document d'édition principal tandis qu'AE sert de support aux fins de la vidéo de pitch EIC Accelerator.

Ses principales utilisations sont l'ajout de noms, de titres, d'animations et d'effets plus « fantaisistes » qui ne sont pas possibles en PP. Les animations pour l'apparition (et la disparition) du nom et du titre des locuteurs sont particulièrement utiles, tandis que la mise en surbrillance des mots à l'écran qui suivent le texte peut être un ajout utile.

Une autre utilisation populaire peut être l’animation du logo de l’entreprise, qui peut améliorer la qualité de la production vidéo en peu de temps.

Pour cela, il est plus simple de télécharger des modèles d'effets AE dédiés qui peuvent facilement être importés dans AE sans avoir besoin d'effectuer vous-même des animations. Les options pour cela sont VidéoezyRéseau de mouvements et Kit de mixage.

3. Adobe Illustrator (AI) et Photoshop (PS)

L'IA est un logiciel de graphisme vectoriel utilisé pour créer des images 2D (ou 3D). Il peut être utilisé pour créer des « diapositives » de portfolio de logos et les importer sous forme d’images dans PP. À l’intérieur du PP, les effets d’opacité et de mouvement peuvent être facilement appliqués via des images clés.

D'autres utilisations de l'IA peuvent prendre la forme de la création d'aperçus schématiques de composants technologiques complexes pour soutenir les explications orales ou de la création de certains logos et graphiques (c'est-à-dire les finances, la gestion de projet).

Photoshop est un éditeur d'images qui peut être utile pour la création de LUT utilisées dans l'étalonnage des couleurs (voir couleur Lumetri) et également pour l'édition d'images comme la suppression d'arrière-plans, la modification de la forme des objets (l'outil « Liquify » est très populaire sur Instagram) et en changeant le format de l'image.

4. Adobe Media Encoder (ME – facultatif)

Enfin, ME peut être considéré comme un outil d’exportation pouvant être utilisé à la place de PP pour exporter la séquence PP finale. ME fonctionne généralement plus facilement que l'exportation dans PP lui-même et est également très utile lorsque les images ont été pré-rendues dans PP puisque ME propose la sélection « Utiliser les aperçus » avant l'exportation.

Cela ME dira de ne pas restituer ce qui a déjà été pré-rendu en PP et peut rendre l'exportation extrêmement rapide. Ce qui a déjà été rendu à l'intérieur de PP est indiqué par une ligne de couleur au-dessus de la timeline elle-même, tandis que le vert indique « rendu » et le rouge « non rendu » (l'orange et le jaune sont « partiellement rendus »).


Les articles trouvés sur Rasph.com reflètent les opinions de Rasph ou de ses auteurs respectifs et ne reflètent en aucun cas les opinions de la Commission européenne (CE) ou du European Innovation Council (EIC). Les informations fournies visent à partager des points de vue précieux et peuvent potentiellement informer les candidats sur les programmes de financement de subventions tels que la transition EIC Accelerator, EIC Pathfinder, EIC ou des programmes connexes tels que Innovate UK au Royaume-Uni ou la bourse Small Business Innovation and Research (SBIR) aux Etats-Unis.

Les articles peuvent également être une ressource utile pour d'autres consultants dans l'espace de subvention ainsi que rédacteurs de subventions professionnels qui sont embauchés comme pigistes ou faites partie d'une Petite et Moyenne Entreprise (PME). Le EIC Accelerator fait partie d’Horizon Europe (2021-2027) qui a récemment remplacé le précédent programme-cadre Horizon 2020.


Êtes-vous intéressé à embaucher un écrivain pour postuler à des subventions dans l’UE ?

N'hésitez pas à nous contacter ici : Contact

Vous recherchez une formation pour apprendre à postuler au EIC Accelerator ?

Trouvez-le ici : Entraînement

EIC Accelerator TL;DR

FINANCEMENT
Subvention de 2,5 M€ + Fonds propres de 15 M€ 
 
BUT
Financer des innovations DeepTech à but lucratif
 
TAUX DE RÉUSSITE
≤5%
 
CONDITIONS
Prototype technologique + Traction précoce des clients
 
DÉLAIS
2-4 / an
 
APPLICATION
3 étapes (propositions courtes/longues + entretien)
 
TEMPS PASSÉ
3 mois d'écriture + attente/retards/resoumissions
 
FRAIS DE CONSEIL TYPIQUES
jusqu'à 25 000 € + frais de réussite
 
NOTRE OFFRE DE CONSEIL
3500 € + frais de réussite

 

Rasph - EIC Accelerator Conseil
fr_FR